Jean Claude, dans le ventre de son fils

Naissance, éducation et avènement d’un Gargantua des temps modernes

Le spectacle transpose de manière profane et burlesque le récit mythologique de Jonas, pour en faire une critique de l’idéologie néo-libérale. Jonas, l’homme appelé par Dieu à une destinée prophétique fuit son destin jusqu’à se faire avaler par un monstre marin. Dans notre transposition, Jean-Claude fait l’expérience de la paternité et de la vie de famille. En essayant de les combiner avec les valeurs individualistes de la société libérale, il finira littéralement avalé par sa progéniture.

Avec ce nouveau projet, il n’est pas question de donner une suite à Batman Contre Robespierre, mais de proposer au public un même format de spectacle à la manière des livres pour enfants, qui proposent épisode après épisode de retrouver le même personnage, sans que celui-ci ne grandisse ni n’évolue. A la manière des Martine à la plage, ou des Caroline et ses amis, la série des Jean-Claude propose, formellement, une fable d’une heure, avec quatre comédiens-conteurs sur un plateau nu, traversant des dizaines de lieux, faisant intervenir autant de personnages et comptant au moins une course poursuite. Sur le fond, elle s’appuie toujours sur un récit mythologique, assumant une transposition profane et burlesque, pour en faire une critique de l’idéologie néo-libérale.

LA PRESSE EN PARLE

TELERAMA : Grand Colossal Théâtre est la compagnie de rue la plus exaltante. Elle joue à vif […] Tout repose sur le jeu intrépide et sans faille de quatre comédiens virtuoses. […] La fable est savoureuse, diablement irrésistible.

LA MONTAGNE : Dans ce spectacle aux dialogues ciselés, la famille morfle méchamment mais drôlement. 

CRITICOMIQUE : Une expérience théâtrale inventive et survoltée.

Télécharger le dossier complet
Ecriture et mise en scène: Alexandre Markoff
Avec Sebastien Delpy, Nicolas Di Mambro, Sylvain Tempier et Aline Vaudan

 

 

CO-PRODUCTION ET SOUTIENS
Les Ateliers Frappaz – CNAR de Villeurbanne (69), Les Ateliers 231 – CNAR de Sotteville-lès-Rouen (76), Le Daki-Ling – Marseille (13), Le Festival des 3 Eléphants avec Le Théâtre – Scène conventionnée de Laval (53), Notre Dame de Monts et les villes de la Déferlante de Printemps (85) : Les Sables d’Olonnes, Noirmoutier et St Gilles Croix de Vie.
Avec le soutien de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et de la DRAC Ile de France